Le 5 avril, nous sommes allés visiter l’atelier de Nicolas Alquin, le créateur et le sculpteur de la statue de la Mulâtresse Solitude, placée au rond point Schoelcher, dans notre ville de Bagneux. Son atelier se situe à côté de notre collège.

Dans son atelier, se trouvent à l’intérieur beaucoup de statues, de troncs d’arbres, de matériaux et quelques oeuvres graphiques. Mes camarades et moi lui avons posé des questions, autour de sa cheminée, sur son métier de sculpteur. Mais avant cette discussion, nous avions visité l’atelier de fond en comble.

Par la suite, Daniel Maximin (auteur d’un livre sur la mémoire de l’esclavage) et Nathalie, la directrice de la Maison des Arts nous ont rejoints. Puis, nous avons entamé une discussion sur la Mulâtresse Solitude et l’esclavage en général. Puis Daniel Maximin, nous a raconté l’histoire de son livre et certaines choses qu’il avait vécues en Guadeloupe.

Quelques temps après , M. Alquin nous a expliqué qu’il a sculpté la statue sous la demande de la mairie de Bagneux en hommage aux victimes de l’esclavage. Il a accepté avec joie cette commande. La visite s’est achevée à la statue de la Mulâtresse Solitude.

Auteure : Karen